Mis en examen en 1998 pour pour "atteinte à la liberté et à l'égalité des candidats dans les marchés publics" (il est alors soupçonné d'avoir perçu 8,5 millions de francs sur le marché des cantines scolaires)
(source) (source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top