Condamné en octobre 1999 par la cours d'appel de Paris à verser des dommages et intérêts, pour diffamation sur l'un de ses adjoint.
la cour de cassation a cassé cet arrêt et l'a renvoyé en octobre 2000 devant la cours d'appel de Versailles.
(source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top