Mis en examen en 1996 pour prise illégale d'intérêt lors les travaux du casino de la ville.
Il a été relaxé en 2001 par le tribunal de Bonneville.
(source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top