Condamné en avril 2000 par le tribunal correctionnel de Grenoble à 2 ans de prison avec sursis, et 5 ans de privation de ses droits civiques, civils et de famille.
Il aurait fait prélever 2% du montant des marchés publics pour financer le PCF.
(source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top