Mis en examen en 2003 pour une affaire d'emploi fictif au Conseil général de l'Essonne dont aurait bénéficié son adjoint de l'époque (et maire UMP de Mennecy) Joël Monier d'août 1997 à mai 1998.
Cette affaire a été jugée et le tribunal correctionnel a conclu à un non lieu.
(source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top