Condamné en première instance en 2008 à cinq ans d'inéligibilité, dix-huit mois de prison avec sursis et 15000 € d'amende pour corruption passive.
Condamnation confirmée en appel en février 2011.
(source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top