Condamnée en appel en février 2001 par la cour d'appel d'Aix-en-Provence, à une peine de dix-huit mois de prison avec sursis assortie d'une privation de cinq ans des droits civiques et civils pour « abus de confiance et détournement de fonds publics ».
(source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top