Accusée au pénal pour « recours au travail clandestin », Ségolène royal est condamnée le 10 avril 2008 par la Cour d'appel de Rennes condamne Ségolène Royal au versement des salaires non payés pour deux de ses anciennes collaboratrices, arguant notamment d'un licenciement « sans cause réelle et sérieuse ».

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top