Condamné en novembre 1999 par le tribunal correctionnel de Grenoble, à vingt mois de prison avec sursis et 300 000 F d'amende, pour abus de biens sociaux.
Agé de 51 ans, l'élu a fait rémunérer de 1990 à 1994 sa femme de ménage par des sociétés parapubliques et privées qu'il dirigeait, et profité de déplacements personnels en avion, réglés par ces firmes.
(source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top