Affaire des marchés publics d'Île-de-France,
Condamné en première instance en octobre 2005 pour « complicité et recel de corruption » à quatre ans de prison avec sursis, 50 000 euros d'amende et cinq ans de privation des droits civiques, civils et familiaux.
Mis en cause par une vingtaine de témoins, le tribunal lui a attribué des fonctions « multiples et centrales » dans l'organisation de la corruption.
Condamnation est confirmée en appel en novembre 2006 Et son pourvoi en cassation rejeté en février 2008
(source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top