En 2003 il est définitivement condamné en appel à 18 mois de prison avec sursis et 15 000 euros d'amende pour abus et recel de biens sociaux dans l'affaire Pierre Botton (aans l'affaire dite des "comptes suisses"), son ex-gendre et directeur de campagne.
(source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top