Ouverture d'une enquête préliminaire le 10 décembre 2008 par le parquet de Paris pour abus de confiance en raison de mouvements de fonds suspects à partir de comptes de l’association"« Les Parrains de SOS Racisme ».
Les investigations n’ont pas mis « en évidence un train de vie personnel dispendieux de la part de Julien Dray ». Il a fait l'objet d'un rappel à la loi portant sur une somme de sept mille euros.
(source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top