Condamnée en septembre 2010 par la cour d'appel de Montpellier à 5 ans d'inéligibilité, 10 000 euros d'amende et 18 mois de prison avec sursis pour malversations dans les travaux de dragage du port.
Elle avait été relaxée en première instance. Elle avait succédé à son mari qui avait été lui même condamné pour ABS.
(source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top