Condamné en mars 2003 par la Cour d'appel de Toulouse à six mois de prison avec sursis et 30 000 euros d’amende pour abus de biens sociaux, recel d'abus de biens sociaux, ainsi que faux et usage de faux.
La cour lui reproche d'avoir effectué des dépenses privées aux frais de la société de nettoyage GSF, et d'avoir, entre 1993 et 1995, entrepris des voyages à caractère privé aux frais de la Dépêche du Midi, dont il est le directeur.
Il a en revanche été relaxé des autres chefs pour lesquels il était poursuivi.
(source) (source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top