Condamné en juin 1993 à 10 000 francs d'amende par la Cour d'appel de Paris pour « injure publique » au ministre de la Fonction publique de l'époque, Michel Durafour, appelé « monsieur Durafour-crématoire »
(source

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top