Affaire Bédier
Condamné en décembre 2006 en première instance à trois ans avec sursis, 150.000 euros d'amende et cinq ans de privation des droits civiques pour pour corruption passive et recel d'abus de biens sociaux. (il était soupçonné d'avoir accepté des pots-de-vin entre 1998 et 2001)
Confirmation en appel en mai 2008 de la condamnation à à trois ans de prison avec sursis, amende ramenée à 75.000 euros et cinq ans de privation des droits civiques et civils
(source) (source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top