Mis en examen en 1995 dans l'enquête sur le financement du RPR.
Il bénéficie d'un non-lieu len mars 2008, en partie grâce à la loi d'amnistie de 1990 sur les financements politiques
(source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top