Condamné en 2006 à trois ans d'inéligibilité et 1 500 euros d'amende pour discrimination raciale.
Condamnation confirmée par la Cour d'appel de Grenoble en novembre 2006.
Il avait préempté une maison, empêchant ainsi à un couple de français d'origine maghrébine de conclure l'achat, mais celle-ci avait été finalement vendue peu de temps après.
Relaxé en 2009 par la cour d'appel de Lyon, aucun chef d'accusation n'étant retenu contre lui.
(source) (source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top