Condamné en septembre 2007 par la Cour d'appel de Montpellier à une amende de 1 500 euros pour diffamation à l'encontre de la police.
L'arrêt de la cour d'appel est cassé sans renvoi en juin 2008.
Il avait été poursuivi par le ministre de l'Intérieur d'alors, Nicolas Sarkozy, pour avoir déclaré « les flics qui, comme en mai 1968, mettent le feu aux bagnoles ».
(source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top