Condamné en janvier 2006 par le tribunal correctionnel de Lille, à 3 000 euros d'amende et 6 000 euros de dommages-intérêts accordés aux plaignants pour « injures en raison de l'orientation sexuelle ».
Condamnation confirmée par la cour d'appel de Douai, en 25 janvier 2007.
Toutefois, l'arrêt de la cour d'appel est annulé par un arrêt de la Chambre criminelle de la Cour de cassation estimant qu'il n'avait pas dépassé les limites de la liberté d'expression.
(source) (source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top