Affaire du Jet Privé
Le 23 janvier 2008, Christian Estrosi a fait annuler par son cabinet les réservations d'un vol régulier et fait louer à la place pour ce déplacement un Falcon 900 auprès de la société Dassault Falcon Service car les horaires du vol d'Air France ne lui permettaient pas d'assister à un cocktail organisé à l'Élysée entre le président de la République Nicolas Sarkozy et ses plus proches collaborateurs. Le Canard enchaîné indique que ce changement de programme a coûté la somme de 138 000 euros à l'État.
(source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top