Le 16 décembre 1993, le conseil constitutionnel annule l'élection législative des 21 et 28 mars 1993 dans la deuxième circonscription des Alpes-Maritimes, et déclare inéligible Christian Estrosi suite à une déclaration des comptes de campagne considérée comme frauduleuse

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top