Mis en examen en 2008 pour une affaire qui le lie à l’agence de communication Sens Inédit à la Région Languedoc-Roussillon.
Condamné, en janvier 2012, à 2 mois de prison avec sursis par le tribunal de Bordeaux pour favoritisme. La justice lui reproche des faits présumés de favoritisme dans un marché public qui remontent à 1999
(source) (source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top