Affaire de la Fondation Hamon
Mis en examen en mai 2006 pour « prise illégale d'intérêt ».
Le conseil général des Hauts-de-Seine, dont il était président aurait versé 750 000 euros à la fondation d'art contemporain Hamon.
(source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top