Affaire du siège de GEC-Alsthom Transport
Relaxé par la Cour de justice de la République en avril 2010 des accusations de « complicité et recel d'abus de biens sociaux ».
(source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top