Condamné en juin 2010, par le tribunal correctionnel de Paris pour injures raciales à 750 euros d'amende et 2 000 euros de dommages et intérêts.
Relaxé par la cour d’appel de Paris en septembre 2011, le tribunal jugeant irrecevable la constitution de partie civile du Mrap.
(source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top