Affaire Woerth-Bettencourt
Mis en examen en octobre 2011 pour « atteinte au secret des correspondances », « collecte illicite de données » et « recel du secret professionnel ». Il est soupçonné d'espionnage téléphonique d'un journaliste du «Monde» enquêtant sur le dossier Bettencourt.
Sans étiquette, il est considéré comme un proche de Nicolas Sarkozy
(source) (source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top