Affaire des paillotes
Condamné en janvier 2002 à trois ans de prison, dont un an ferme, pour avoir, en tant que préfet de Corse, ordonné en 1999 de mettre le feu à deux paillotes ("Chez Francis" et "Aria Marina") construites illégalement sur le domaine public.
Jugement confirmé par la chambre criminelle de la Cour de cassation en octobre 2004.
(source) (source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top