Condamné le 23 mai 2012 par le tribunal de grande instance de Paris pour avoir publiquement injurié les anciens membres de la direction de la société de ferries SeaFrance, en septembre 2011, en les qualifiant d'« escrocs ».
Il fait appel de sa condamnation
(source)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Top